Un algorithme pour déceler les fragilités

Un jumeau numerique pour deceler les fragilites

Il s’agit ici de développer un système expert permettant de prédire avec un certain degré de confiance les besoins en services pour chaque nouvelle personne fragile.

Selon une étude de l’INSEE[1], les personnes âgées de 60 ans et plus sont de 15,6 millions en 2015 (soit 23,79% de la population française) ; la projection démographique fait état d’une augmentation de 38% d’ici 2050, faisant passer ce nombre à 24,3 millions (soit 32.88% de la population française). Selon une autre publication de la DREES[2], parmi ces personnes âgées, le nombre de « dépendants » passera de 1,3 million en 2010 à 2,2 millions en 2050.

Dans ce contexte, Eovi Mcd Santé et Services développe une « Box Fragilité » destinée aux personnes âgées à domicile et fournissant un ensemble de services de suivi et alertes favorisant leur maintien à domicile en sécurité, que ce soit des dispositifs à installer dans le domicile de la personne concernée (système de détection de chute par exemple avec appel d’urgence vers un proche) ou une offre de type prévention (suivi par un médecin spécialiste, monitoring à distance de la tension artérielle, etc.).

Cette thèse vise à développer un système expert permettant de prédire avec un certain degré de confiance les besoins en services pour chaque nouvelle personne fragile. Une analyse des données des personnes fragiles ayant bénéficié des services dans le passé permettra de déterminer les profils types. En fonction des résultats de l’analyse de ces données, il s’agit de développer une méthode de type Machine Learning pour proposer une prédiction du bouquet de services adéquat pour tout nouveau client.

 

[1] « Projection de population 2013-2017 » dans INSEE Résultats n° 187, paru le 03/11/2019.

[2] « Projection des populations âgées dépendantes » dans les Dossiers solidarité et santé n°43, paru en septembre 2013.