Box des fragilités

Boxdesfragilites

La « Box des fragilités » représente une solution inédite pour répondre aux défis sanitaires et socio-économiques du maintien à domicile des personnes âgées. Grâce à un monitoring prédictif permanent des signaux faibles de la perte d’autonomie, il sera possible, demain, d’apporter aux personnes âgées les réponses et les services leur permettant de vieillir avec sérénité au sein de leur propre foyer.

Une solution inédite pour sécuriser le maintien à domicile des personnes âgées

La Box des fragilités est un système de détection des fragilités chez la personne âgée à domicile. À terme, elle permettra la mise en place de services de suivi et d’alertes, que ce soit à travers des dispositifs de détection de chute entraînant un appel d’urgence vers un proche, ou le suivi par un médecin spécialiste, avec un monitoring à distance de la tension artérielle.

Prédire le risque pour le prévenir grâce au jumeau numérique

AÉSIO s’est associé aux chercheurs de l’École des mines de Saint-Étienne (EMSE) pour développer une solution de prédiction du risque qui s’appuie sur la technique du jumeau numérique, utilisée dans de nombreux domaines industriels, de l’aéronautique à la santé.

Il s’agit de modéliser sous forme digitale n’importe quelle entité réelle – un avion ou un coeur humain – pour en simuler le comportement et ainsi identifier les problèmes à résoudre.

Dans le cas de la Box des fragilités, l’analyse en continu des comportements quotidiens d’une personne à son domicile pendant trois mois permet de collecter suffisamment de données pour modéliser le jumeau numérique de la personne.

À partir de ces données, l’algorithme est capable de projeter différents scénarios de fragilisation.

Lors de la détection des tout premiers signaux de vulnérabilité, l’application peut alors proposer les réponses à mettre en place en temps voulu afin de prévenir l’aggravation des changements physiologiques liés à l’âge et faire reculer l’entrée dans la dépendance.

Miser sur les objets connectés

La Box des fragilités est un système de capteurs relié à une box de type modem, le moins invasif possible et capable de reproduire à domicile la même constance de suivi de la personne qu’en Ehpad.

Les ingénieurs ont collaboré avec les équipes soignantes du réseau d’Ehpad d’AÉSIO pour dégager les indicateurs physiologiques, sociaux, fonctionnels, sensoriels ou nutritionnels de la perte d’autonomie.

Par exemple, le poids de la personne est mesuré chaque nuit grâce à un capteur placé sous son matelas. Des capteurs sur la porte du réfrigérateur et la table de la cuisine peuvent signaler un trouble de l’appétit et permettre d’intervenir afin d’éviter l’apparition de nouveaux symptômes fragilisants, comme la dénutrition et l’atrophie musculaire.

 

DE LA CONCEPTION À L’EXPÉRIMENTATION,

LES FACTEURS DE RÉUSSITE

La contribution du corps médical du réseau des Ehpad d’AÉSIO a été indispensable pour appréhender les marqueurs pertinents de la fragilité et les modalités de l’évaluation.

Un capteur repérant une baisse de la vue a été ainsi écarté sur les conseils d’ophtalmologistes parce qu’impossible à traduire techniquement sans être trop invasif.

Des tests en conditions réelles

La phase finale de conception des capteurs s’est déroulée au sein du Living Lab de l’EMSE. L’appartement témoin a permis de tester en conditions réelles les capteurs, grâce à une personne âgée volontaire.

La dernière étape de test se déroulera début 2020 quand la box sera installée dans dix appartements urbains et au sein de la chambre expérimentale de la Cité des Aînés, à Saint-Étienne.