Clinique Mutualiste de Saint-Etienne : De nouveaux parcours pour nos patients

Dans le cadre du projet architectural de la Clinique Mutualiste de St Etienne, soutenu par Eovi Mcd mutuelle, l’hospitalisation de jour a fait l’objet d’une prise en charge à part  entière, avec la création d’un nouveau circuit. Sa conception a été travaillée en groupe de travail impliquant les professionnels de l’établissement mutualiste, qui ont imaginé un concept alliant architecture innovante, ergonomie, équipements numériques, services à la personne, confort,… plaçant le  patient au cœur de leurs préoccupations.

Actu190923CircuitcourtCliniqueStEt

La Mutualité française Loire - Haute Loire SSAM, membre du groupe Eovi Mcd Santé et Services, a placé le développement de la chirurgie ambulatoire au cœur de ses priorités.

Par le redéploiement de la chirurgie complète vers la chirurgie ambulatoire, le développement de nouvelles activités (ophtalmologie) et la création d’un centre d’endoscopie, la Clinique Mutualiste a doublé son taux de chirurgie ambulatoire entre 2013 et 2019.

 

Dans le cadre du projet architectural soutenu par Eovi Mcd mutuelle, l’hospitalisation de jour a fait l’objet d’une prise en charge à part  entière, avec la création d’un nouveau circuit. Sa conception a été travaillée en groupe de travail impliquant les professionnels de l’établissement mutualiste, qui ont imaginé un concept alliant architecture innovante, ergonomie, équipements numériques, services à la personne, confort,… plaçant le  patient au cœur de leurs préoccupations.

 

Cette nouvelle organisation repose sur un nouveau parcours pour les patients avec un accueil pré-opératoire au sein même du bloc opératoire (pour les personnes  n’ayant pas nécessité d’être hospitalisé la veille) et la création d’un circuit réduit à 3 heures environ de présence dans  l’établissement, pour certains actes chirurgicaux (coloscopies, cataractes, canaux carpiens), tout en privilégiant le confort des patients et de leurs accompagnants. Le patient reste acteur de sa prise en charge tout au long de son parcours et bénéficie d’un accompagnement innovant et personnalisé.

 

L’architecture au service des patients et des professionnels

La prise en charge du patient débute directement au sein du bloc opératoire

Le développement d’outils internet lui permettra dans les prochains mois de réaliser au préalable, à domicile, sur une plateforme sécurisée, ses démarches administratives d’admission, il ne sera plus sollicité par une première étape « administrative ».

 

A son arrivée à la clinique, le jour de l’intervention, le  patient se rend directement dans le service de chirurgie ambulatoire, au 1er étage, où, une fois les dernières vérifications faites, une infirmière l’oriente vers un vestiaire pour mettre sa tenue de bloc (il laisse ses affaires personnelles dans un casier sécurisé géré à l’aide d’un bracelet personnalisé). Il est ensuite accueilli dans un espace attente au sein même du bloc opératoire qui prend la place des anciennes chambres d’ambulatoire, et reçoit les soins préopératoires.

 

Pour garder un maximum d’autonomie, le patient se rend dans la salle d’opération à pied, accompagné d’un soignant.

 

Un circuit court en chirurgie ambulatoire réduit à 3 heures

A la fin de l’intervention chirurgicale, si son état de santé le permet, il restera pour une surveillance et des soins postopératoires dans ce même espace. Le médecin voit ainsi son patient directement au bloc, à son réveil, et lui communique les consignes. Une collation lui est ensuite servie, avant qu’il ne retourne au vestiaire pour se rhabiller et retrouver son domicile quelques heures plus tard seulement.

Les autres patients seront dirigés vers les services d’hospitalisation et sortiront le soir même ou dans les jours qui suivront.

Le circuit court est proposé pour les actes de chirurgie ophtalmologique, les endoscopies, les gastroscopies, les opérations du canal carpien.

3600 patients bénéficieront de cette nouvelle organisation chaque année.

 

Une organisation optimisée

Pour mettre en place ces nouveaux parcours, les chirurgiens, les anesthésistes et les équipes soignantes ont revu les protocoles de prise en charge en pré, per et postopératoire et le traitement de la douleur. L’ensemble du parcours a été modélisé, de l’entrée à la sortie du patient pour le fluidifier : mise en place d’un portail patient numérique pour régulariser son dossier administratif, échelonnement des arrivées des patients tout au long de la journée et amélioration de la coordination entre les services, amélioration de l’information donnée aux patients avant son intervention (dont un rappel des consignes pré-opératoires et de l’heure de rendez vous via un sms envoyé la veille par une solution d’intelligence artificielle), ouverture d’une bagagerie pour recevoir à son arrivée les effets personnels des patients, diminution des temps  d’attente du patient tout au long de son parcours (accueil administratif, transfert entre les services, …), aménagement des espaces adaptés à chaque étape pour limiter les déplacements des équipes et faciliter la surveillance.

 

Un environnement propice au bien-être

Dans cet espace, les codes hospitaliers ont été gommés, les professionnels de l’établissement ont souhaité pour leurs patients une ambiance sonore apaisante, un environnement olfactif agréable et des couleurs  et lumières spécifiquement pensées pour limiter leur stress.

La Clinique a installé au sein de l’attente d’attente du bloc opératoire une dalle lumineuse créant une illusion de ciel bleu dans le but « d’ouvrir » cet espace fermé et angoissant et de détendre les patients.

Avec le même objectif, la Clinique Mutualiste s’équipera dans les prochaines semaines d’un dispositif de musicothérapie. Les patients pourront via un casque de réalité virtuelle bénéficier d’une séance de relaxation de 20 minutes en attendant l’intervention chirurgicale. Cette méthode douce est une alternative à l’utilisation des médicaments  pour limiter les angoisses et la douleur.

 

 

L’accompagnement des proches

Afin d’améliorer l’accueil des patients comme de leurs proches, la Clinique Mutualiste a également souhaité créer un salon pour les accompagnants : un espace où ils pourront se reposer, se restaurer et s’informer. Le rôle des proches est essentiel et leur soutien précieux pour les patients. Ils pourront ainsi attendre plus sereinement dans un espace chaleureux.

 

 

En plus de répondre aux défis économiques et médicaux, ce nouveau modèle permet d’améliorer le temps de prise en charge, le confort et le bien-être des patients.

A travers cet espace novateur, fruit d’un travail collaboratif, la Mutualité française Loire – Haute Loire SSAM et plus largement le groupe Eovi Mcd Santé et Services proposent un regard neuf sur un modèle de santé, économique et organisationnel, anticipant le parcours patient de demain.

 

 

Quelques chiffres

6600 patients accueillis chaque année au sein de l’unité de chirurgie ambulatoire

Près de 3600 bénéficieront du circuit court chaque année

15 box aménagés